Valérie Garnier va quitter son poste de sélectionneuse des Bleues

Publié le :

La Fédération française de basket-ball a annoncé, vendredi, le départ de la sélectionneuse des Bleues, Valérie Garnier, moins d’un mois après la fin des Jeux olympiques de Tokyo où les Françaises avaient décroché le bronze. Le président de la fédération, Jean-Pierre Siutat, dit vouloir “donner une nouvelle dynamique à l’équipe nationale, alors que Paris-2024 se profile à l’horizon”.

Valérie Garnier va quitter son poste de sélectionneuse de l’équipe de France féminine de basket-ball, médaillée de bronze aux Jeux olympiques, a annoncé vendredi 3 septembre la fédération (FFBB).

L’ancienne joueuse internationale, âgée de 56 ans, qui avait succédé à ce poste à Pierre Vincent en 2013, a également remporté quatre médailles d’argent européennes lors de ses huit années sur le banc des Bleues.

“La FFBB mène actuellement une réflexion autour de la nouvelle constitution du staff technique de l’équipe de France, en concertation avec le directeur technique national, Alain Contensoux, le directeur de la performance et des équipes de France, Jacques Commères, et la General Manager, Céline Dumerc”, précise la fédération dans un communiqué.

La nouvelle équipe sera en place pour les qualifications pour l’Euro-2023 et la Coupe du monde 2022, qui débutent respectivement en novembre puis en février prochains.

Les JO de Paris en ligne de mire

“Toutes les pistes seront étudiées afin de garantir les résultats de l’équipe de France féminine dans les compétitions à venir et maintenir son statut au plus haut niveau international, notamment dans la perspective des Jeux olympiques de Paris en 2024 et Los Angeles en 2028”, ajoute la FFBB.

“Nos chemins se séparent aujourd’hui afin de donner une nouvelle dynamique à l’équipe nationale, alors que Paris-2024 se profile à l’horizon. L’équipe de France demeure plus que jamais ambitieuse et cherchera à décrocher un titre qui lui échappe depuis 2009”, précise le président de la fédération, Jean-Pierre Siutat, dans ce communiqué.

Depuis son deuxième titre européen en 2009, l’équipe de France féminine a perdu cinq finales. Valérie Garnier était l’adjointe de Pierre Vincent pour la première aux JO-2012 puis en poste pour les quatre suivantes en championnat d’Europe (2015, 2017, 2019, 2021).

>> À lire aussi : “Tokyo 2021 : Marine Johannès, la force pas si tranquille des Bleues du basket-ball”

Aux JO de Tokyo cet été, les Bleues ont réussi à décrocher le bronze en remportant le match pour la troisième place contre la Serbie (91-76), après avoir subi la loi des Japonaises en demi-finale (87-71).

Valérie Garnier, triple championne de France comme joueuse avec Mirande puis à nouveau comme entraîneure avec Bourges, pourrait continuer à travailler pour la fédération.

“Nous souhaitons réfléchir à lui confier des missions au sein de la FFBB afin de continuer à profiter de son expertise et de sa capacité à transmettre”, indique Alain Contensoux dans le communiqué de la FFBB.

Avec AFP

Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *