Patrick Konrad s’offre en solitaire la 16e étape

Publié le : Modifié le :

Au lendemain de la deuxième journée de repos, Patrick Konrad s’est imposé en solitaire mardi à Saint-Gaudens lors de la 16e étape du Tour de France.

Encore raté pour David Gaudu ! Après avoir animé l’étape d’Andorre dimanche, le Français de la Groupama-FDJ était encore à l’avant mardi 13 juillet pour tenter d’arracher une victoire d’étape. Cependant, Patrick Konrad (Bora-Hansgrohe) ne s’est pas laissé rattraper, malgré les efforts du Breton, et s’est imposé en solitaire à Saint-Gaudens. 

Arrivé dans un deuxième groupe qui comptait les Français David Gaudu, Franck Bonnamour et Pierre-Luc Perichon, Sonny Colbrelli et Michael Matthews complètent le podium.

À l’arrière, les favoris et le maillot jaune, Tadej Pogacar, sont restés au chaud dans le peloton et ne se sont pas livrés bataille. Le classement général n’a donc pas eu l’occasion d’évoluer.

Cinq jours après la victoire de l’Allemand Nils Politt, Konrad a apporté un deuxième succès à l’équipe Bora, privée depuis la semaine passée de son chef de file, Peter Sagan. Il s’agit du premier pour un coureur autrichien depuis 2005.

Une étape de baroudeur

L’étape (169 km) lancée à toute vitesse par le Danois Kasper Asgreen, seul en tête pendant la première heure, a pris tournure vers la mi-course. Après 79 kilomètres, un trio (Bakelants, Doubey, Juul-Jensen) a pris les devants, chassé par un groupe d’une dizaine de coureurs comprenant notamment routiers-sprinteurs (Matthews, Colbrelli, Aranburu) et grimpeurs (Gaudu, Konrad, Bonnamour).

Konrad a ensuite réussi à faire la jonction dans le col de la Core, la seule ascension du jour classée en première catégorie. Il s’est détaché dans l’ascension suivante, le col du Portet-d’Aspet, à 36 kilomètres de l’arrivée.

Dans cette montée, David Gaudu a distancé ses compagnons à l’exception de Colbrelli, sprinteur transformé en grimpeur, qui s’est accroché à sa roue sur ce col de deuxième catégorie (5,4 km à 7,1 %). Mais sans pouvoir revenir sur Konrad, lancé à l’avant dans un contre-la-montre.

Konrad, 29 ans, s’est imposé pour la première fois hors des frontières de son pays. Champion d’Autriche à deux reprises – en 2019 et 2021 –, il a obtenu des places d’honneur dans le Giro, qu’il a terminé deux fois parmi les dix premiers (7e en 2018, 8e en 2020).

Avec AFP

Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *