Liverpool humilie Manchester United, le Real s’adjuge le Clasico

Publié le :

Dans un week-end riche en classiques et en chocs entre cadors européens, on retiendra la raclée infligée par Liverpool à Manchester United (0-5), dimanche, la victoire logique du Real Madrid sur la pelouse du Barça (1-2) et le match nul entre l’OM et le PSG (0-0) lors du classique disputé dans la cité phocéenne.

  • Ligue 1 : l’OM et le PSG se neutralisent, Lens et Nice font le spectacle 

L’armada offensive du PSG n’a pas brillé face à l’Olympique de Marseille, dimanche 24 octobre, dans le très attendu classique disputé dans la cité phocéenne, en clôture de la 11e journée du championnat de France. De leur côté, malgré l’ambiance volcanique du Vélodrome, les Marseillais n’ont pas réussi à profiter de leur supériorité numérique, après l’exclusion d’Hakimi (57e), pour s’adjuger les trois points face à leurs rivaux – et leader – parisiens. Le dauphin du PSG, le Racing Club de Lens, a conservé sa deuxième place après sa nette victoire à domicile face au FC Metz (4-1). Dans le choc entre L’OGC Nice et l’Olympique Lyonnais, les Aiglons ont fait preuve de caractère pour battre leur adversaire du jour après avoir été menés de deux buts jusqu’à la 80e minute (3-2). En bas de classement, en pleine crise de résultats, l’AS Saint-Étienne, qui a arraché un nul au goût de victoire contre Angers (2-2), risque gros après des incidents survenus vendredi au stade Geoffroy-Guichard.

Naples, l’incontestable leader aux 8 victoires d’affilée, a laissé filer ses premiers points depuis le début du championnat d’Italie contre l’AS Roma (0-0), dimanche, dans le choc de la 9e journée de Serie A. Un nul qui a profité à l’AC Milan, tombeur de Bologne la veille en Émilie-Romagne (2-4), qui rejoint les Napolitains en tête. Avec 25 points, le co-leader a creusé l’écart avec son rival, l’Inter Milan, qui compte sept points de retard. 

Opposés à la Juventus, les Nerazzurri ont vu les trois points leur échapper, dimanche à domicile, à cause d’un penalty converti par Paulo Dybala en toute fin de match. Un penalty controversé, accordé par la VAR, après plusieurs minutes d’hésitation de l’arbitre central au moment de prendre sa décision finale. Ce nul qui a sanctionné un match plutôt fermé n’arrange aucune des deux formations. Notamment les Bianconeri qui, malgré un retour au premier plan sportivement, végètent à la 6e place et restent à 10 points des deux leaders.

Le Real Madrid a eu raison du FC Barcelone (1-2), dimanche, au Camp Nou lors du clasico comptant pour la 10e journée de Liga. Très appliqués, les Madrilènes se sont imposés grâce à des buts signés David Alaba et Lucas Vazquez. Le seul point encourageant pour des Catalans, qui ont gagné un seul des sept derniers clasicos joués au Camp Nou (trois succès du Real, trois nuls), est le premier but inscrit, dans les arrêts de jeu, par “Kun” Agüero sous le maillot blaugrana. Dans l’autre choc de la soirée, l’Atletico Madrid, mené par deux buts d’écart à la 48e par la Real Sociedad, a réussi à revenir dans la partie grâce à l’inévitable Luis Suarez (2-2). Le buteur uruguayen a signé un doublé salvateur qui n’a pas empêché la Real Sociedad de reprendre la 1ère place du classement, avec un point d’avance sur le Real Madrid (qui compte un match en retard).

  • Premier League : Liverpool sans pitié pour Manchester United 

Le choc très attendu de la 9e journée du championnat d’Angleterre a été une démonstration de force de Liverpool, qui a ridiculisé Manchester United (0-5), dimanche à Old Trafford. Avec un triplé de l’attaquant égyptien Mohamed Salah et un avantage de 4 buts avant même la mi-temps, les Reds ont infligé une défaite mémorable à leur rival historique, réduit à 10 après l’expulsion de Paul Pogba, 15 minutes après son entrée en début de seconde période. Cette victoire permet à Liverpool de rester à un point du leader Chelsea (22 points), qui a étrillé Norwich (7-0).  Manchester City, facile vainqueur de Brighton à l’extérieur (1-4), est toujours en embuscade à la troisième place avec 20 points au compteur.

  • Bundesliga : le Bayern cartonne, Fribourg toujours à la fête 

Samedi, à l’occasion de la 9e journée du championnat d’Allemagne, les trois équipes de tête ont empoché les trois points. À commencer par le leader bavarois, le Bayern Munich, qui n’a ait qu’une bouchée d’Hoffenheim (4-0).  L’insatiable Robert Lewandowski fait évidemment partie des buteurs du match. Le Bayern possède un point d’avance sur le Borussia Dortmund qui s’est imposé sur la pelouse de Bielefeld (1-3), malgré l’absence de son buteur maison Erling Haaland, qui va manquer plusieurs matchs pour cause de blessure à la cuisse. Seule équipe invaincue en Bundesliga, Fribourg grimpe sur le podium grâce à sa victoire sur la pelouse Wolfsburg (2-0). Le secret de la surprise de ce début de saison repose sur son imperméabilité défensive, avec seulement 6 buts encaissés en 9 matchs, soit la meilleure défense du championnat.

Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *