les spectateurs de la CAN devront être vaccinés et testés

Publié le :

Alors que des rumeurs d’annulation de la compétition en raison de l’épidémie de Covid-19 ont semé le trouble ces derniers jours, le Cameroun et la Confédération africaine de football ont annoncé, jeudi, que les spectateurs de la CAN devront être à la fois vaccinés et testés pour assister aux matches.

Sous pression, le gouvernement et la Confédération africaine de football (CAF) ont dévoilé, jeudi 16 décembre, un strict protocole sanitaire pour les supporters qui devront être entièrement vaccinés contre le Covid-19 et présenter un test négatif pour assister aux matches de la Coupe d’Afrique des nations de football au Cameroun (9 janvier – 6 février).

Cette annonce survient alors que se répand la rumeur insistante d’une annulation ou d’un nouveau report de la compétition phare du football sur le continent.

“Les supporters ne pourront accéder aux stades (…) que s’ils sont entièrement vaccinés et présentent un test PCR négatif de moins de 72 heures ou un TDR antigénique négatif de moins de 24 heures”, expliquent le Cameroun et la CAF dans un communiqué.

>> Report ou annulation de la CAN : ce que l’on sait

Le communiqué a été publié à l’issue d’une rencontre entre les ministres camerounais de la Santé, Manaouda Malachie, des Sports, Narcisse Mouelle Kombi, le secrétaire général de la CAF, Véron Mosengo-Omba, et la première vice-présidente de la fédération camerounaise de football, la Fécafoot, Céline Eko Mendomo, qui ont tous les quatre signé le document.

“Malgré ce défi supplémentaire que constitue cette pandémie, notre CAN doit maintenant se jouer. Sa cérémonie solennelle d’ouverture est prévue le 9 janvier 2022 au Complexe sportif d’Olembe” à Yaoundé, précisent-ils dans le communiqué.

“Fake news”

Lundi, l’Association européenne des clubs (ECA) avait menacé de ne pas libérer les joueurs internationaux pour la CAN, s’inquiétant du protocole sanitaire de l’épreuve sur fond de pandémie. Elle avait notamment invoqué l’absence, à ce stade, de “protocole médical et opérationnel adapté pour le tournoi”.

L’ECA pointait surtout le risque d’une absence des internationaux plus longue que la période de mise à disposition prévue, en raison des “quarantaines et restrictions de déplacement” liées notamment à l’émergence du variant Omicron du coronavirus.

L’envoi de ce courrier de l’ECA à la Fifa intervient alors que s’accumulent les rumeurs autour d’une éventuelle annulation de la CAN, ou bien d’un nouveau report du tournoi, initialement programmé en 2021 mais repoussé d’un an en raison de la pandémie.

Interrogé par l’AFP, un haut dirigeant de la Fédération camerounaise de football avait qualifié, lundi, ces spéculations de “fake news”.

Avec AFP

Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *