les basketteurs français frôlent l’exploit face aux Américains

Publié le :

Les Bleus y ont cru jusqu’au bout, mais ils ont perdu en finale de basket contre les Américains (82-87), samedi. Emmenés par un Kevin Durant des grands jours, les États-Unis ont conservé leur titre olympique, leur 16e de l’histoire.

Ce n’est passé loin, mais les Bleus doivent se contenter de la médaille d’argent. L’équipe de France de basket s’est inclinée 82-87, samedi 7 août, en finale du tournoi face aux Américains.

Portés par le meilleur attaquant du monde Kevin Durant, auteur de 29 points, les États-Unis ont mené la finale quasiment de bout en bout, mais les Français n’ont jamais lâché.

Nicolas Batum et ses coéquipiers sont passés tout près de l’exploit, mais ils ont perdu beaucoup trop de ballons. Les Américains, toujours aussi réalistes en attaque, en ont largement profité. Les Bleus ont aussi souffert aux lancers francs et perdu beaucoup trop d’occasions de recoller au score.

Un Kevin Durant impérial

S’ils avaient démarré leurs matches au diesel, avant de se mettre en mode rouleau-compresseur, pour écarter sans ménagement l’Espagne en quarts, puis l’Australie en demie, les joueurs de Gregg Popovich n’ont pas attendu autant face à ceux de Vincent Collet, pourtant à la mène au score (12-6) après quatre minutes. Moment auquel Kevin Durant est sorti de sa boîte, pour enchaîner les paniers dans toutes les positions et donner des ailes à “Team USA”, dont l’avance a culminé à 13 longueurs (39-26) onze minutes plus tard.  

Auteur de 21 points à la pause, quasiment la moitié de son équipe, “KD”, qui briguait à titre personnel une troisième médaille d’or olympique après les campagnes victorieuses de Londres et Rio, a été plus discret au retour des vestiaires. Ce sont Jayson Tatum (19 pts) et Damian Lillard (11 pts) qui ont fait définitivement plier les Français, portés par deux joueurs qui évoluent en NBA, Rudy Gobert et Evan Fournier (16 pts chacun).

“Je suis fier de cette équipe”

“Les Américains ont fait un gros match. Kevin Durant est un joueur exceptionnel”, a réagi Evan Fournier après ce match. “Je suis fier de cette équipe, on a vraiment fait une belle compét’. On les a battu en poules”, a-t-il insisté rappelant la victoire des Français lors du match d’ouverture. Malgré la déception, l’arrière des Bleus veut tirer des enseignements de ce tournoi largement réussi : “Il y a le championnat d’Europe l’année prochaine, la Coupe du Monde dans deux ans et puis Paris. Chaque année, on monte. La marche rétrécit. J’espère qu’on va les taper.”


Grâce à cette victoire, la Dream Team version 2021 s’est offert son 4e titre olympique consécutif, son 16e sacre en 19 olympiades. Côté tricolore, ce revers est le troisième en finale après ceux de 1948 à Londres et de Sydney en 2000, à chaque fois face aux États-Unis.

Avec AFP

Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *