le rêve de la Coupe de France, le cauchemar anglais du covid-19

Publié le :

En France, le championnat a laissé sa place à la Coupe de France avec l’entrée en lice des clubs de Ligue 1 face aux amateurs. En Angleterre, la Premier League a continué tant bien que mal, malgré la multiplication des cas de Covid-19, alors qu’en Italie, l’Inter Milan a été sacrée championne d’automne.

Coupe de France : les clubs de L1 entrent dans la danse

Le Paris SG, Marseille, Lens, Monaco, Nice, Montpellier, Bordeaux, Brest, Saint-Étienne et Reims : la plupart des clubs de Ligue 1 en lice dimanche se sont qualifiés pour les 16e de finale de la Coupe de France, à l’exception d’Angers et Metz.

Paris, tenant du titre, s’est logiquement imposé (3-0) face à Feignies-Aulnoye (National 3), au stade du Hainaut à Valenciennes.

Dauphin de Paris en Ligue 1, l’OM a évité le faux pas face au Cannet-Rocheville (N3), neuf mois après son élimination face au Canet-en-Roussillon (N2).  Bousculé par l’ouverture du score de Mike Coré (17e) au Vélodrome, les Marseillais ont finalement gagné 4-1, grâce à un triplé d’Arkadiusz Milik et au premier but de Luis Henrique avec l’OM. Mattéo Guendouzi a signé trois passes décisives.

À dix une bonne partie du match, Dinan-Léhon (N3) a été héroïque face à Brest. Mais c’est finalement le club de Ligue 1 qui s’est qualifié après une interminable séance de tirs au but (0-0, 13-12 t.a.b.), où les gardiens ont aussi tiré (et raté) et où certains joueurs ont dû passer une deuxième fois devant le point de penalty.

Les Angevins sont passés à côté de leur sujet sur la pelouse synthétique de Linas-Montlhéry (N3), battus 2-0 par le club de l’Essonne. Déjà en difficulté en Ligue 1, Metz a été éliminé aux tirs au but à Bergerac (N2) (0-0, 5-4 t.a.b.).

Vendredi soir, le match entre le Paris FC (L2) et Lyon avait été définitivement arrêté à la mi-temps (1-1) après des incidents autour du parcage lyonnais. La commission de discipline de la FFF doit se réunir en début de semaine et prendra “des décisions disciplinaires” avant les 16e.

Espagne : fin de la série de victoire du Real

Le Real Madrid a concédé le nul 0-0 contre Cadix dimanche mais reste leader du championnat d’Espagne avec six points d’avance sur le Séville FC, vainqueur de l’Atlético Madrid 2-1 samedi.

Les coéquipiers de Karim Benzema, qui fêtait son 34e anniversaire dimanche, ont largement dominé la partie mais n’ont jamais réussi à percer la muraille jaune de Cadix, avant-dernier de Liga.

La “Maison blanche” a ainsi mis un terme à sa série de dix matches remportés de rang toutes compétitions confondues, mais reste invaincue depuis le 3 octobre dernier (défaite 2-1 sur la pelouse de l’Espanyol Barcelone).

Samedi, le FC Barcelone l’a emporté à l’arraché 3-2 au Camp Nou contre Elche mais stagne à la 7e place du classement, aux portes de l’Europe, à 16 points du Real Madrid.

Italie : l’Inter Milan sacrée championne d’automne

Naples s’est offert une précieuse victoire sur l’AC Milan (0-1), dimanche à San Siro en clôture de la 18e journée de Serie A, un joli coup dont profite aussi l’Inter Milan, victorieuse vendredi à Salernitana (0-5), et assurée du titre honorifique de champion d’automne.


Les Nerazzurri possèdent quatre points d’avance sur les Napolitains et les Rossoneri, qui se sont livrés une âpre bataille, décidée par une tête d’Eljif Elmas en début de match et un but refusé aux Milanais à la dernière minute après intervention de la VAR.

Plus tôt dans la journée, Sassuolo a freiné la Fiorentina (2-2), malgré le nouveau but de l’attaquant de la Viola Dusan Vlahovic. Avec son 16e but de la saison, le Serbe conforte sa place de leader du classement des buteurs. Mais la Fiorentina est rejointe par la Roma et Naples à la 5e place, à six points du Top 4.

Bundesliga : Dortmund chute et le Bayern file

L’Eintracht Francfort et l’Union Berlin ont suivi le rythme en s’imposant 1-0 contre Mayence et Bochum, contrairement au Borussia Dortmund, battu chez le Hertha Berlin (2-3), et à Leipzig, qui a rechuté face à l’Arminia Bielefeld (0-2) samedi lors de la 17e journée de Bundesliga.

Le BVB laisse filer le Bayern Munich, en tête avec neuf points d’avance après sa victoire écrasante vendredi contre Wolfsburg (4-0).

Premier League : quatre rencontres seulement

Quatre petits matches. C’est tout ce que les fans de foot anglais ont eu à se mettre sous la dent durant le week-end. La faute à la résurgence du Covid-19 parmi les clubs de Premier League, qui menace jusqu’à l’institution “Boxing day”, cette journée de championnat ayant lieu le lendemain de Noël.

Les supporters pouvaient tout de même se consoler, les mets restant à déguster étaient de choix : les quatre premiers du championnat sont passés entre les gouttelettes aéroportées du Covid-19.

En l’emportant à Newcastle (0-4) Manchester City en a profité pour faire le trou en tête du classement, profitant des nuls de Liverpool à Tottenham (2-2) et de Chelsea à Wolverhampton (0-0). Derrière, Arsenal a consolidé sa 4e place en gagnant facilement à Leeds (1-4).

Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *