le modeste Sheriff Tiraspol surprend le Real Madrid

Publié le :

Le Real Madrid, ogre aux 13 sacres en Ligue des champions, a subi mardi la loi du modeste Sheriff Tiraspol, néophyte dans la compétition et vainqueur 2-1 sur la mythique pelouse du stade Santiago-Bernabeu. 

Le Sheriff Tiraspol (Moldavie) a créé la surprise, mardi 28 septembre, en battant le Real Madrid en Ligue des champions. Le club aux 13 Ligues des champions a été humilié 2-1 à domicile par le Petit Poucet de la compétition.

Le champion de Moldavie basé à Tiraspol, en Transnistrie, a réussi le plus grand exploit de son histoire en s’imposant à Madrid sur des buts de l’Ouzbek Jasurbek Yakhshiboev (25e), puis du Luxembourgeois Sébastien Thill (90e), alors que Karim Benzema avait égalisé sur penalty (65e).

Il s’agit d’un coup de frein majeur pour les hommes de Carlo Ancelotti. Après un début de saison idyllique, qui les a vus survoler la Liga et remporter leur premier match de C1 sur le terrain de l’Inter Milan (1-0), les Merengues ont déraillé là où personne ne s’y attendait. 

Pour Madrid, la déroute est totale. Pour le Sheriff, au contraire, c’est soir de fête. Ce modeste club de Transnistrie, une enclave séparatiste prorusse qui a fait sécession de la Moldavie en 1991, ne manque pas de surprendre les bookmakers pour sa première participation à la reine des compétitions européennes. Après une première victoire (2-0) face au Shakhtar Donetsk, ce même club qui avait battu le Real (3-2) l’an passé en C1, le Sheriff est même étonnant leader du groupe D après deux journées.

Ancelotti devra trouver des solutions pour vite redresser la barre en Ligue des champions. Mais une telle correction ne s’effacera pas rapidement de la mémoire des Madrilènes.

Dans l’autre rencontre du groupe D, l’Inter Milan et le Shakhtar Donetsk se sont neutralisés (0-0), confirmant leur difficulté à lancer leur campagne européenne. Ce match nul les laisse, avec un point, aux dernières places du groupe D, deux points derrière le Real Madrid. 

Liverpool écrase Porto

Liverpool, actuel leader de la Premier League, n’a en revanche pas eu à forcer son talent pour humilier (5-1) le FC Porto au stade du Dragon. Dès la première période, Mohamed Salah (18e), puis Sadio Mané (45e), ont mis les “Reds” sur la voie d’une victoire tranquille. Salah s’est ensuite offert un doublé au retour des vestiaires (60e), tout comme Firmino (77e, 81e). Pendant ce temps-là, Mehdi Taremi avait réduit le score (74e).

Fort de ce succès, Liverpool garde sa place de leader du groupe B avec six points, à deux longueurs de l’Atlético Madrid (2e) qui est allé gagner sur la pelouse de l’AC Milan (2-1). 

L’Ajax en grande forme

Dans le groupe C, l’Ajax Amsterdam a réussi un sans-faute. Dans la foulée de sa large victoire inaugurale face au Sporting Portugal (5-1), le club néerlandais a confirmé avec un deuxième succès d’affilée, cette fois face au Besiktas Istanbul (2-0).

Et après son quadruplé inscrit pour ses grands débuts en C1 à Lisbonne, Sébastien Haller a de nouveau marqué : Steven Berghuis, auteur de l’ouverture du score (17e), a centré pour l’attaquant franco-ivoirien, qui a repris le ballon de près (43e).

Le voilà lancé en tête du classement des buteurs (5 buts), de même que l’Ajax au sommet du groupe C (6 pts), à égalité avec Dortmund, qui a dominé le Sporting 1-0 grâce à Donyell Malen (37e).

 Avec AFP

Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *