Le climat, une urgence très relative pour les Européens ?

Publié le :

La pandémie de Covid-19 a renforcé la conviction des Européens qu’il fallait agir plus vite et plus fort contre le réchauffement climatique. Mais leurs dirigeants sont-ils capables de s’entendre sur un tournant vert majeur ? L’Union européenne affiche de nouvelles ambitions pour viser la neutralité climatique en 2050. Il lui faut réduire ses émissions de gaz à effet de serre d’au moins 55 % d’ici dix ans.

Réunis à Bruxelles en sommet, les 27 ont affiché leurs différends sur le futur plan d’action climatique que proposera la Commission mi-juillet. Au cœur des discussions qui commencent et s’annoncent déjà difficiles : le système répartissant les efforts de réduction des émissions entre les pays. Quels doivent être les critères de répartition ? Doivent-ils se fonder sur le seul PIB alors que les pays les plus riches ont déjà massivement sabré leurs émissions ?

 

Émission préparée par Céline Schmitt, Isabelle Romero, Mathilde Bénézet et Perrine Desplats

 

En partenariat avec le Parlement européen

“Le projet a été cofinancé par l’Union européenne dans le cadre du programme de subventions du Parlement européen dans le domaine de la communication. Le Parlement européen n’a pas été impliqué dans sa préparation et n’est d’aucune manière responsable de ou lié par l’information, des informations ou des points de vue exprimés dans le cadre du projet pour lequel uniquement les auteurs, les personnes interviewées, les éditeurs ou les diffuseurs du programme sont responsables conformément au droit applicable. Le Parlement européen ne peut pas non plus être tenu responsable des dommages, directs ou indirects, pouvant résulter de la réalisation du projet.”

Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *