le Burkina Faso décroche son ticket

Publié le :

La 5e journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations a commencé mercredi. Le Burkina Faso a obtenu le sixième billet pour la compétition, qui se déroulera au Cameroun.

Le Burkina Faso disputera la CAN-2021 au Cameroun, reportée à 2022. Les Étalons et l’Ouganda se sont quittés, mercredi 24 mars, sur un score vierge (0-0), mais ce résultat a suffi pour que Bertrand Traoré et ses coéquipiers obtiennent leur billet pour la prochaine Coupe d’Afrique des Nations.

Ces derniers sont en effet certains de terminer parmi les deux premiers du groupe B avec neuf points. La deuxième place se jouera entre l’Ouganda et le Malawi, tandis que le Soudan du Sud est déjà éliminé.

Le Burkina Faso rejoint les cinq autres pays déjà qualifiés : le Cameroun, hôte de la compétition, l’Algérie, tenante du titre, le Sénégal, la Tunisie et le Mali.

Les Étalons avaient été absents de la dernière édition de la CAN, en 2019 en Égypte. En 2013, ils avaient réussi à se hisser en finale, mais ils s’étaient inclinés face aux Super Eagles du Nigeria (1-0) à Johannesburg.

Madagascar sombre

Dans les autres rencontres de cette 5e journée des éliminatoires, Madagascar a manqué la chance de se qualifier. Les Malgaches avaient l’occasion d’obtenir leur billet en cas de victoire face à l’Éthiopie, mais ils se sont effondrés sur le score de 4 à 0. Grâce à cette victoire, l’Éthiopie est en tête du groupe K avec deux points d’avance sur la Côte d’Ivoire et Madagascar. Les Barea joueront leur qualification mardi prochain à domicile contre le Niger, alors que l’Éthiopie se rendra en Côte d’Ivoire.

Cette session finale a été marquée par les âpres négociations pour libérer les nombreux internationaux en Europe, en raison des mesures pour lutter contre la pandémie de Covid-19. Le sélectionneur de la Guinée, Didier Six, a par exemple négocié avec Liverpool pour disposer de son leader, Naby Keita, lors de son premier match, mercredi, contre le Mali.

>> À lire aussi : “Éliminatoires de la CAN : le Covid-19, un casse-tête pour la libération des internationaux”

 

Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *