la Côte d’Ivoire et le Maroc sont qualifiés, la Mauritanie a son destin en main

Publié le : Modifié le :

La cinquième journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) se poursuit vendredi. La Guinée-Bissau est sortie vainqueur de son match face au Eswatini tandis que le Burundi et la RCA ont fait match nul, ce qui a qualifié le Maroc qui a fait match nul face à la Mauritanie. La Côte d’Ivoire pour sa part a disposé facilement du Niger pour se qualifier.

Les éliminatoires de la CAN continuent vendredi 26 mars. Au menu de la journée, une jolie affiche avec le match entre le Sénégal et le Congo ainsi que la promesse d’un bel affrontement entre la Mauritanie et le Maroc.

>> À lire aussi : “Éliminatoires de la CAN : le Covid-19, un casse-tête pour la libération des internationaux”

• Mauritanie 0 – 0 Maroc (20h)

Comme au match aller, les Lions de l’Atlas et les Mourabitounes se sont séparés sur un score nul et vierge au terme des 90 minutes. Malgré un Hakim Ziyech très remuant, les Marocains n’ont jamais trouvé la faille. Les Mauritaniens auraient même pu prétendre à mieux au vu de leur fin de match.

Qu’importe, le Maroc était déjà qualifié pour la CAN suite au match nul entre le Burundi et la RCA (voir plus bas). La Mauritanie a quant à elle son destin en main avant de se déplacer en Centrafrique.

• Niger 0 – 3 Côte d’Ivoire (17h)

Au Niger, les Éléphants n’ont pas tremblé. La Côte d’Ivoire a rapidement pris l’ascendant sur son adversaire grâce à des buts de Serge Aurier (25e) et de Max-Alain Gradel (34e). Au retour des vestiaires, Wilfried Kanon a mis définitivement les siens à l’abri (60e). Une victoire qui qualifie les coéquipiers de Nicolas Pépé pour la CAN au Cameroun.

• Congo 0 – 0 Sénégal (17h)

Le Sénégal a dominé, mais le Sénégal n’a pas marqué, malgré les multiples occasions que s’est procuré Sadio Mané, comme cette barre transversale à la 32e minute. Un résultat qui arrange la Guinée-Bissau (voir plus bas) qui s’offre une finale à domicile face au Congo pour la deuxième place qualificative du groupe I.

• Cap-Vert – Cameroun (17h)

À moins d’un an de leur CAN à domicile, les Lions indomptables sont apparus fragiles. Malgré l’ouverture du score signée Kunde Malong (14e), le Cameroun a sombré à l’Estadio Nacional du Cap-Vert (3-1).

Une défaite qui rebat les cartes du groupe F. Si le Cameroun est toujours leader (et surtout intouchable en raison de son statut de pays-organisateur de la prochaine édition), la lutte pour la deuxième place reste ouverte. Le Cap-Vert est désormais le mieux placé (7 points) avant de se déplacer au Mozambique (4 points). Cependant, le Rwanda peut encore espérer se qualifier en cas de victoire au Cameroun et de faux pas du Cap-Vert. Même le Mozambique n’est pas encore mathématiquement éliminé.

• Eswatini 1 – 3 Guinée-Bissau (14h)

L’Eswatini est désormais mathématiquement éliminé de la compétition. La sélection bleu et blanche a été vaincue à domicile pour la Guinée-Bissau dans une rencontre qui a démarré sur les chapeaux de roue : trois buts en 25 minutes.

Marcelo Djaló a offert l’avantage aux Djurtus (15e), mais Felix Badenhorst a égalisé très rapidement (19e). Alfa Semedo a cependant immédiatement remis la Guinée Bissau devant (24e). Au retour des vestiaires, Pelé parachève la victoire bissau-guinéenne (51e). 

Les Djurtus ne sont pas pour autant sortis d’affaires. Ils doivent compter sur un faux pas du Congo face au Sénégal pour s’offrir une finale pour la qualification lors de la sixième journée des éliminatoires.

• Burundi 2 – 2 RCA (14h)

Scénario cruel pour la Centrafrique. Après avoir menés 2 à 0, les Fauves du Bas-Oubangui se sont laissés rejoindre en fin de match par le Burundi. Un match nul qui n’arrange personne … sauf le Maroc désormais qualifié avant même son match.

• Les pays déjà qualifiés pour la CAN-2022

Le Maroc et la Côte d’Ivoire rejoignent les quatorze pays déjà qualifiés: le Cameroun, hôte de la compétition, l’Algérie, tenante du titre, le Sénégal, la Tunisie, le Mali, le Burkina Faso, la Guinée, les Comores, la Gambie, le Ghana, le Gabon, la Guinée équatoriale, le Zimbabwe et l’Égypte

 

 

Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *