en attendant Nadal / Djokovic, Tsitsipas bat Zverev pour une place en finale

Publié le : Modifié le :

En attendant le choc au sommet entre Rafael Nadal et Novak Djokovic sur la terre battue de Roland-Garros, le Grec Stefanos Tsitsipas a triomphé de l’Allemand Alexander Zverev en cinq sets et s’est qualifié pour sa première finale en Grand Chelem.

Jour de demi-finales à Roland-Garros, vendredi 11 juin. D’un côté, le choc de la nouvelle génération entre le Grec Stefanos Tsitsipas et l’Allemand Alexander Zverev. De l’autre, le duel au sommet entre deux monstres sacrés du tennis, Rafael Nadal et ses 13 Roland-Garros remportés, contre le numéro un mondial, Novak Djokovic, leur 58e confrontation.

• Au bout du suspens, Stefanos Tsitsipas s’offre sa première finale de Roland-Garros 

Dans la première demi-finale masculine, Stefanos Tsitsipas a pris le meilleur sur Alexander Zverev pour s’imposer en 3 h 37 et cinq sets : 6-3, 6-3, 4-6, 4-6, 6-3.

Si Alexander Zverev remporte le “toss”, c’est bien Stefanos Tsisipas qui prend l’ascendant rapidement dans le match et le premier set. Le Grec fait le break d’entrée sur son adversaire, qui se laisse trop facilement balader sur le court. Il faut attendre le deuxième service de l’Allemand pour qu’il gagne son premier jeu dans la partie et rééquilibre les débats. Trop tard, l’avance du récent vainqueur du Masters 1000 de Monte-Carlo est trop importante : Tsitsipas empoche la première manche en 37 minutes (6-3).

Stefanos Tsitsipas a été supérieur dans les premiers sets.
Stefanos Tsitsipas a été supérieur dans les premiers sets. © Pierre René-Worms, France 24

Le deuxième commence de la même manière que le premier, mais avec cette fois Alexander Zverev aux manettes (3-0). En délicatesse sur son coup droit, Stefanos Tsitsipas s’accroche tout de même et parvient à annuler l’avantage pris par son adversaire. Il recolle, puis surpasse son adversaire du jour en lui infligeant six jeux consécutifs (6-3).

En début de troisième set, Stefanos Tsitsipas a un coup de mou. Son adversaire en profite pour faire le break et tenir son avantage. Le Grec ne trouve pas les clés pour annuler l’avantage pris par l’Allemand qui, malgré un coup de sang sur une décision de l’arbitre, s’adjuge la manche (6-4).

En délicatesse sur son service, le numéro 5 mondial laisse le premier jeu à Zverev. Le scénario du troisième set se répète. Malgré une multiplication des fautes, Tsitsipas fait jeu égal à son adversaire mais perd le set à cause de ce mauvais départ (6-4).

Alexander Zverev a failli renverser Stefanos Tsitsipas.
Alexander Zverev a failli renverser Stefanos Tsitsipas. © Pierre René-Worms, France 24

Dans le cinquième set, Stefanos Tsitsipas semble à la rupture, concédant directement trois points à son adversaire. Mais le Grec se réveille et sauve les trois balles de break afin de conserver sa mise en jeu. Un tournant mental pour le Grec ? Possible, il fait le break sur le deuxième service de son adversaire. Ce dernier ne reviendra plus, malgré quatre balles de matches sauvées.

“Je me suis souvenu d’où je viens et de mes racines, mon rêve c’était de jouer ici, sur ces grands courts”, a-t-il confié les larmes aux yeux. “C’était très difficile, très émotionnel. Je suis passé par beaucoup de hauts et bas, c’est la victoire la plus importante de ma carrière jusque-là.”

En se hissant en finale, Tsitsipas, joueur qui a gagné le plus de matches (39) depuis le début de la saison, celui aussi qui en a gagné le plus sur terre battue en 2021 (22), est finalement là où on l’attendait.

À 23 ans, Stefanos Tsitsipas se qualifie donc pour sa première finale de Grand Chelem. il affrontera une des deux légendes vivantes du tennis : Rafael Nadal ou Novak Djokovic.

Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *