dure journée pour Novak Djokovic, éliminé en simple et double mixte

Publié le :

Novak Djokovic ne sera pas champion olympique : le Serbe, numéro 1 mondial et grand favori à Tokyo, a été éliminé en simple vendredi en demi-finale des Jeux olympiques par Alexander Zverev (1-6, 6-3, 6-1). Il a également été battu, ensuite, dans le tournoi de double mixte au même stade de la compétition.

Novak Djokovic ne réalisera pas le “Golden Slam”. Le numéro 1 mondial au classement ATP, grand favori pour l’or aux JO de Tokyo, a été éliminé vendredi 30 juillet en simple en demi-finale par Alexander Zverev (1-6, 6-3, 6-1).

Quelques heures plus tard, le Serbe a également été battu dans le tournoi de double mixte, au même stade de la compétition. Novak Djokovic et sa compatriote serbe, Nina Stojanovic, ont été dominés en deux sets par les Russes Elena Vesnina et Aslan Karatsev (7-6 (7/4), 7-5). Le numéro 1 mondial peut encore espérer décrocher au mieux deux médailles de bronze à Tokyo.

Arrivé en demi-finale sans perdre le moindre set et en ne laissant que des miettes à ses adversaires, Novak Djokovic a craqué sous la pression de Zverev, à l’issue d’un match de haut vol. Alors qu’il avait un set d’avance et avait fait le break dans le deuxième, la machine serbe s’est soudainement grippée et Zverev a haussé son niveau de jeu pour remettre les compteurs à zéro.

Dans la troisième manche, “Djoko” s’est effondré et s’est retrouvé rapidement mené 4-0, avant que Zverev ne l’emporte après 2 h 05 de combat. L’Allemand, 5e mondial, affrontera dimanche en finale le Russe concourant sous bannière neutre Karen Khachanov (25e), qui s’est défait un peu plus tôt de l’Espagnol Pablo Carreno.

Médaillé de bronze pour ses premiers Jeux à Pékin, Novak Djokovic enchaîne depuis les désillusions aux Jeux. Après avoir échoué au pied du podium à Londres, il avait été sorti dès le premier tour à Rio.

Cette nouvelle déconvenue met fin à l’espoir du numéro 1 mondial de réaliser cette année le “Golden Slam”, ou Grand Chelem doré, en remportant la même année les quatre tournois du Grand Chelem et les JO, un exploit seulement réalisé par l’Allemande Steffi Graf en 1988.

Déjà sacré à l’Open d’Australie, à Roland-Garros et à Wimbledon, Djokovic, 20 titres du Grand Chelem au compteur, conserve néanmoins une chance, s’il gagne l’US Open, de réaliser le Grand Chelem calendaire, comme l’avait fait Rod Laver en 1969.

Avec AFP

Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *