Alcool, drogue et rock’n’roll… le “Burning Casablanca” d’Ismaël El Iraki

Publié le :

Dans cette nouvelle édition de “À l’Affiche”, Laure Manent et Xavier Leherpeur évoquent les sorties ciné de la semaine et reçoivent Ismaël El Iraki pour son premier long-métrage, “Burning Casablanca”. Le film dresse le portrait de deux égratignés de la vie, la prostituée Rajae et le rockeur oublié et héroïnomane Larsen Snake. Ils se rencontrent, s’apprivoisent, s’aiment… mais ce n’est que la partie émergée de l’iceberg. Ces deux-là ont vécu des traumatismes qui les poursuivent, des images de violence et de sang dans le cœur. Ensemble, ils tentent de se redresser.

Ismaël El Iraki raconte cette histoire de rédemption avec tendresse et une bande son qui nous fait vibrer. Dans les rôles principaux, la superstar de la musique marocaine Khansa Batma, devenue actrice pour l’occasion, et Ahmed Hammoud en musicien maudit tout de serpent vêtu. Le réalisateur évoque aussi la gestation de ce film, né après 10 ans de réflexion, dans la douleur de la censure marocaine, mais comme une catharsis après le stress post-traumatique imposé par les attentats du 13-Novembre, alors qu’il se trouvait au Bataclan.

Marvel sort un nouvel épisode de superhéros, “Les éternels”, signé Chloé Zhao, qui a triomphé aux Oscars avec son film Nomadland, plus habituée au cinéma d’auteur qu’aux blockbusters hollywoodiens. Pour son quatrième film la réalisatrice chinoise est passée d’une production à petit budget à un monstre de plus de 200 millions de dollars !

Xavier Beauvois filme un drame en trois actes avec “Albatros”, avec Jérémie Renier en gendarme normand dont la vie est bouleversée par un drame. Ses convictions s’en trouvent renversées. Mais en cherchant à se perdre, son personnage trouvera peut-être la rédemption.

Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *