7e médaille d’or pour la France grâce au cycliste Florian Jouanny

Publié le :

Au lendemain de sa médaille de bronze en contre-la-montre, le cycliste français Florian Jouanny a été sacré mardi champion paralympique à Tokyo lors de la course en ligne aux commandes de son vélo à mains (H2). Loïc Vergnaud a manqué la médaille d’or sur le fil et décroché l’argent sur la course en ligne (H5).

La journée du mercredi 1er septembre a commencé en fanfare aux Jeux paralympiques de Tokyo pour la délégation française. Après avoir remporté la veille le bronze en contre-la-montre, le cycliste Florian Jouanny a décroché l’or lors de la course en ligne aux commandes de son vélo à mains (catégorie H2).

Ce sacre paralympique, le premier pour l’Isérois de 29 ans qui disputait ses premiers Jeux au Japon, est un “rêve réalisé”. “J’ai appris en passant la ligne que c’était la première (médaille d’or, NDLR) pour le handbike français, je n’y croyais pas”, a réagi Florian Jouanny, qui écrit une page du para cyclisme français.

Il s’est rapidement détaché en tête sur le parcours arrivant au Fuji Speedway et a relégué son premier poursuivant, l’Italien Luca Mazzone, en argent la veille, à plus de quatre minutes en achevant les 53 kilomètres de course à 28,9 km/h de moyenne.

“J’ai vu que j’avais fait un petit trou et je me suis dit ‘Je me lance, je fais cinquante kilomètres seul, façon contre-la-montre'”, a-t-il décrit.

Tétraplégique à la suite d’un accident de ski il y a dix ans, Florian Jouanny conserve une mobilité partielle de ses bras qui lui permet de concourir en handbike.

Le para cyclisme à la fête

Il s’agit de la quatrième médaille d’or du para cyclisme français à Tokyo, après celles d’Alexandre Léauté et Dorian Foulon sur la piste du vélodrome d’Izu la semaine passée, puis le titre du tandem Alexandre Lloveras – Corentin Ermenault mardi en contre-la-montre sur route.

Juste après Florian Jouanny, Loïc Vergnaud est passé tout proche d’en décrocher une cinquième, lui aussi en handbike (H5). Au lendemain de sa médaille d’argent en contre-la-montre, Loïc Vergnaud, après avoir faussé la compagnie à ses deux derniers compagnons d’échappée néerlandais, a été dépassé sur la ligne par Mitch Valize, l’un d’entre eux, déjà champion du monde en juin devant lui. Pour ses premiers Jeux à 41 ans, déjà garnis de deux médailles d’argent, le Roannais peut en collectionner une autre en relais vendredi avec Florian Jouanny et Riadh Tarsim.

La journée avait débuté par une médaille de bronze en ping-pong. Nicolas Savant-Aira, Florian Merrien et Maxime Thomas ont terminé troisième en tennis de table par équipes (catégorie 4-5). Le duo de pongistes Thomas Bouvais et Clément Berthier s’est aussi adjugé le bronze au tournoi par équipes (classe 8).

Nicolas Savant-Aira, Florian Merrien et Maxime Thomas décrochent le bronze en #TennisDeTable par équipes, catégorie 4-5.


Grâce à ses nouvelles récompenses, la délégation française compte désormais 37 médailles dont sept en or. Elle a déjà dépassé son objectif de 35 podiums fixé avant les Jeux.

Avec AFP

Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *