11 victimes du terrorisme ont grimpé le mont Ventoux

Publié le :

Onze rescapés d’attentats ont grimpé mardi le géant de Provence à la veille du passage du peloton du Tour de France. L’étape du mont Ventoux sera dédiée aux victimes du terrorisme.

Le mont Ventoux est un mythe du Tour de France. Sa longue ascension de près de 21 km sous un soleil brûlant, avec des pentes à 7,5 % de moyenne, a déjà marqué la Grande Boucle à 16 reprises. Mardi 6 juillet, c’est un groupe de 11 courageuses et courageux qui a bravé cette montée pour la bonne cause.

Onze victimes du terrorisme un peu partout dans le monde ont escaladé ensemble le mont Ventoux sous l’égide de V-Europe et de l’Association française des victimes du terrorisme (AfVT).

“En ces cinquièmes commémorations des attentats de Paris / Saint-Denis, Bruxelles et Nice, et la 20e des attentats du 11-Septembre aux États-Unis, des victimes du terrorisme grimperont le mont Ventoux le 6 juillet pour montrer la voie de la résilience et faire appel à la générosité du public”, avait annoncé dans un communiqué Guillaume Denoix de Saint Marc, directeur général et fondateur de l’AfVT, qui faisait lui-même partie des 11 grimpeurs.


Il était accompagné par Adrien et Anaële Abescat, un frère et une sœur victimes d’un attentat en 2007 en Arabie saoudite, Julien et Caroline Altounian, victimes d’une attaque terroriste au Caire en 2009, Mark et Vera De Boeck, qui ont subi l’attaque des Ramblas à Barcelone en 2017, Aristide et Marion Melissas, renversés par un terroriste à New York en 2017, Karen Northshield et Philippe Vanderberghe, présents lors des attentats de Bruxelles en 2016.

La 11e étape du Tour de France, mercredi 7 juillet, sera dédiée à l’association et le peloton professionnel portera les couleurs de l’association afin de lever des fonds.

Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *